Le complexe de Stalingrad

Salut à tous, mes lecteurs ! Si peu nombreux que vous soyez 😀

Ce soir, j’aimerais vous parler d’un sujet qui me fait toujours rire, malgré que ça risque de sembler assez prétentieux de ma part. La culture générale, particulièrement celle des gens qui participent aux émissions de télé-réalité comme TF1 adore nous les servir.

Donc il y a environ une semaine, je regardais Koh-Lanta, comme à mon habitude. Et c’est alors qu’une des candidates dira une phrase qui est sans doute passée inaperçue chez 95 % des gens normalement constitués. Mais pas chez moi. Alors que les candidats s’affairaient à attraper du poisson avec un filet disposant de trous gros comme des melons, l’une des filles dira globalement qu’ils veulent « attraper des gros poissons », car « si c’est pour se donner tout ce mal et attraper des poissons rouges, c’est pas la peine ».

Ouch. De tout les animaux qu’elle pouvait choisir, pourquoi a-t-elle parlé du Carassin, plus connu sous le nom de poisson rouge dans nos contrées (ou Carassius auratus pour les puristes, et je rajouterais même encore un auratus pour ne pas confondre avec le cyprin doré, la forme sauvage du poisson qui est gris). Comme les aquariophiles doivent le savoir, le poisson rouge est limité en taille par son environnement (et incidemment le fait de s’il aura suffisamment de bouffe s’il devient trop gros). De fait, dans un lac ou en pleine mer, le poisson aura toute la place et le loisir de se développer (un peu comme les reptiles ou une partie des oiseaux, dont la croissance est infinie, et ne sera finalement stoppée que par la mort) et pourra donc atteindre assez facilement un bon 50 centimètres. Mauvais exemple donc. Try again.

Pour information, c’est dans la même émission qu’un an auparavant, une autre candidate avait gagné le droit d’aller nager avec des dauphins roses (si si), et, lors d’une interview après, elle dira « c’est quand même bizarre de nager avec une espèce aussi proche du requin ».

WHAT ?

Comme j’espère que la plupart des gens le savent, le requin est un poisson, et le dauphin un mammifère (certes marin). Il doit donc y avoir autant de ressemblance entre les deux animaux qu’entre un Homme et un lézard. Fail. Ils sont beaux, nos aventuriers !

EDIT : Merci à Christophe, un de mes lecteurs, qui m’a signalé cette nouvelle bévue. Si vous vivez sur la Côte d’Azur et que vous ne vivez pas dans une grotte, vous avez entendu parler de l’histoire du requin de Cagnes-sur-Mer. Lisez l’article suivant. « Un mammifère d’environ deux mètres de long avec un aileron, des branchies et un ventre blanc ». Mammifère. Avec des branchies. Seriously.

PS : Le titre de cet article, vous l’aurez peut-être compris, vient de la superbe expression de l’une des candidate d’une autre émission (daubesque à souhait) de TF1, Secret Story. Celle-ci a sans doute voulu remonter le niveau de l’émission en parlant du syndrome de Stockholm. C’est très bien. Mais c’est dommage qu’elle ait dit Complexe de Stalingrad à la place.
PPS : Ça n’a absolument rien à voir, mais pour ceux qui suivent mon blog, sachez que nous avons gagné concernant les UE de végétal. L’UE « Génétique et Amélioration des Plantes » a finalement ouvert cette année. Ouf !

Publicités
Cet article a été publié dans A piece of my life. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s