Visite des labos, jour 1

Salut à tous,

Aujourd’hui commence pour tout les Masterants en Sciences de la Vie de l’UNSA, la visite des laboratoires (oui, ceux-la même qui sont susceptibles de vous recruter à la fin du semestre pour vos 6 mois de stages, voire plus tard pour vos 3 ans de thèses et plus si affinité). Ou plutôt devrais-je dire pour une partie des Masterants, puisque la journée est obligatoire pour les M1, mais simplement recommandé pour les M2 (qui restent chez eux du coup, et manifestement ils n’ont pas tort).

Et donc nous sommes censés visiter des labos, même ceux dont on en a absolument rien à cirer, ce qui ma foi n’est pas plus mal, puisque constitue une expérience indiscutable sur comment fonctionne un laboratoire. Dès lors qu’on visite effectivement le laboratoire, ce qui manifestement n’est pas forcément d’actualité.

Début de journée à 6h30 5h30, donc. Comme un abruti que je suis, j’ai mal programmé mon réveil qui m’a réveillé une heure trop tôt… enfin, cela m’aura permis de no-lifier un poil sur Facebook avant de partir… Et voilà ! 9 heures, après un voyage de bus plutôt énervant passé à pester contre Nintendo et sa politique multimédia à chier (tiens, jvous écrirais un article sur ça, c’est tout bonnement hallucinant), j’arrive enfin à ma première destination : le laboratoire Symbioses Marines, INSERM UMRjesaispluscombien, situé dans le bâtiment de recherche de Sciences naturelles au cœur même de la Fac. Cool !

Après un début assez chaotique – avec une Cécile Sabourault qui s’est retrouvée confrontée à plus de 70 étudiants dans une salle de conférence qui devait pouvoir en contenir 15 à tout casser – la « visite » commence enfin… par une présentation du laboratoire orchestrée par Paola Furla. En lui-même, l’exposé, basé sur le travail de recherche de Paola Furla (c’est à dire la symbiose entre un dinoflagellé, la zooxanthelle, et l’anémone Anemonia viridis) était assez intéressant et, je dois l’avouer, donne envie de travailler dans ce laboratoire, pour peu qu’on soit un poil intéressé par les symbioses. Il intègre en effet toutes les notions de biologie étudiées en licence : la Génétique des Populations, la Physiologie, la Protéomique et la Génomique, en utilisant comme outil la Biologie Moléculaire, la Biochimie, et la Bioinformatique. L’exposé terminé, on nous donne le choix entre avoir une présentation du travail des doctorants actuels et visiter un peu les locaux, ou bien rester dans la salle de conférence pour avoir une conférence sur le transport ionique avec Laurent Counillon et Christine Risso (puis visiter leur propre labo)… Manifestement, faire les deux n’est pas possible. Ça tombe bien, puisque nous végétalistes, on s’en fiche complètement des transports ioniques.

Nous sommes donc retourné au cœur même du labo de Symbiose Marine, où nous avons pu y croiser d’éminents chercheurs (comme Didier Forcioli ou Pierre-Laurent Merle, pour ne citer qu’eux) mais également des doctorants, en les personnes d’Alexis FEY et de Jérôme CATANEO, qui nous ont expliqué leur sujet de thèse. L’un est plus axé étude des enzymes impliquées dans la dégradation des espèces actives de l’oxygène, alors que le second est clairement orienté phylogénétique. Deux travaux toutefois très intéressants, suivi d’une discussion avec D. Forcioli lui-même. Ce laboratoire est en fait assez bien organisé. Il regroupe des gens de toutes professions (Physiologistes, Chimistes, Phylogénéticiens, Biologistes Moléculaires, et bien d’autre encore), chacun ayant sa spécialité et tous permettant d’aborder les thématiques sous tous les angles possibles. De la même façon, les pièces du laboratoire ne sont pas réparties par équipe, mais par matériel : une pièce Biologie Moléculaire (comme l’indique l’image d’un pied sur la porte, précedée de la mention « la Biomol c’est le pied »), une pièce physio, une pièce culture, etc… Cela ayant comme inconvénient, selon C. Sabourault elle-même, que parfois c’est un peu le bouchon si tout le monde veut réaliser la même opération ! Je pourrais presque faire l’analogie avec une ruche ou chacun à sa fonction mais tous bossent pour une même chose. Je n’exclus pas l’idée de faire un stage la-bas. J’y pense même beaucoup.

11h30. Fin de la visite du laboratoire. On retrouve nos amis physiologistes qui sortent du laboratoire de L. Counillon, et c’est l’heure d’aller manger. Ellipse temporelle de deux heures.

13h30. C’est parti pour la visite du Centre de Biochimie situé derrière la Fac. Et là, c’est la catastrophe ! Au programme, 3 heures 10 de conférences (qui s’est transformé en 4 heures au final). 19 Equipes différentes présentant leur labo et leurs sujets de stages pour cette année, sans pause, dans une petite salle de conférence. 19 Equipes. 19 Sujets d’animal. 4 heures de perdues dans ma vie.

Attendez une minute. Relisez un peu mon paragraphe précédent. Et cherchez la notion de visite quelque part. BINGO ! Elle n’y est pas ! Eh oui ! 4 heures de conférences obligatoires à présenter 19 sujets qui devaient intéresser peut être 10 % de la pièce, ET PAS UNE SEULE VISITE de l’immense centre de Biochimie où on se trouvait. WTF ? C’est sans doute la raison pour laquelle nous n’étions plus que 10 % de l’audience de départ au bout de 3 heures. Tout ça était vraiment, vraiment très mal géré. Alors pourquoi nous obliger à assister à 19 présentations de stages si on sait pertinemment que de toute façon, on en choisira aucun de ceux-là ?

J’espère avoir une bonne surprise demain pour la visite de l’IMPC et de l’INRA à Sophia Antipolis. J’attends beaucoup notamment de ce dernier. On se voit donc demain soir, après la TomBIOla des Canards organisé par mon BDE, pour le Day 2 !

Publicités
Cet article a été publié dans A piece of my life. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Visite des labos, jour 1

  1. MoD dit :

    ❤ ❤ ❤ INRA ❤ ❤ ❤

    (ouep ca c'est du commentaire!)

  2. Krys3000 dit :

    Comme tu dis !

    Je reviens de la visite et j’ai encore des paillettes dans les yeux. Je vais essayer de les transmettre dans mon article que je vais poster dans quelques minutes 🙂

    Merci de ton passage 😉

  3. MoD dit :

    Normal l’INRA c’est le bien! Si dans une autre vie, je bosse dans la recherche, aucun doute c’est là bas que l’on me trouvera ^^! ou même si je devient une Tec’. C’est pas pour rien que la meilleur « entreprise » française concernant les conditions de vie des employés, est l’un des Labo de INRA <3! bref je te dit bonne chance pour t'y choper un stage =]

    et vive les séances dénod' xD

  4. krys3000 dit :

    Haha mais oui tu verras tu feras une thèse et on t’y retrouvera :p
    Voila j’ai posté l’article, et comme j’y dit dedans… c’est VRAIMENT GÉNIAL ! 😀

    Et pour le dénod’ par contre moins d’accord 😀

  5. MoD dit :

    arrete! c’est là où on rigole le plus, en gros c’est un gros renforcement de liens entre les membres (tec, doctorant, stagiaire)

  6. krys3000 dit :

    Ouais j’imagine :p c’est quand tout le monde se fait chier qu’on rigole le plus ! M’enfin bon les dénod j’ai déjà pas mal donné en L3 🙂

  7. krys3000 dit :

    Pff, prétentieuse va ^^

  8. MoD dit :

    pour une fois que je peu j’vais me géner! xP

  9. krys3000 dit :

    Bah jmen fous jvais y passer 6 mois toi seulement 3 semaines ! Jvais faire plein de truc jvais te faire saliver et du coup tu vas vouloir faire un Master !

    Ca a marché au fait pour le lien que jt’ai envoyé par mail ?

  10. MoD dit :

    oui merci!
    vasy vasy fait ton malin, mais je préfére 3 semaines de stage tranquilou au package 6mois+rapport+présentation! et paf dans les dents!
    (faut pas me titiller moi! je renvoie fort!)

  11. krys3000 dit :

    o_O !
    Ben moi au moins, je serais payé 😉
    Bon, je vais me coucher, on se voit ptet demain… j’ai toujours une feuille à te transmettre si tu la veux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s