Nintendo et le multimedia…

Salut à tous ! Aujourd’hui on va parler Multimedia et Nintendo. Ouep !

Je ne vous présente plus Nintendo, firme japonaise cent-vingtenaire (sic) spécialisée dans les cartes à jouer à l’origine, et de nos jours dans les jeux vidéos (après être passé par la case « compagnie de taxi » et « Entreprise de vente de riz » quand même). Pour les plus âgés d’entre nous, Nintendo représente une icône du jeux vidéo puisqu’il est une des boites les plus anciennes, mais surtout que la 3ème génération de consoles dite « ère de l’essor du jeux vidéo » a été lancée en grande partie grâce à Nintendo et la révolution apportée par sa Famicom (rebaptisée NES pour nous pauvres Américains/Européens).

Aujourd’hui comme à l’époque, Nintendo est leader du marché des consoles de jeux portables et de salon. Mais ce qui nous intéresse, c’est le facteur multimédia, à l’heure ou le plus gros rival de big N, Sony Computer Entertainment (SCE), excelle dans ce domaine qu’on associe de plus en plus aux consoles.

Et là, c’est le grand vide. Si la Gamecube ne proposait absolument aucun service multimédia en plus de proposer un format bâtard de jeux (j’élude volontairement la pâle tentative de la Gamecube édition limitée « Panasonic Q » capable de lire les DVD tellement elle a bidé sévère), alors qu’en face la PS2 proposait la lecture de DVD, on pouvait penser que Nintendo prendrait la peine d’offrir quelque chose de correct sur ses consoles de septième génération (id est la Wii et la DS). Eh bien nous avons eu tort.

Alors que la PS3 s’offre le Blu-ray et que même la PSP (qui sans être un échec commercial n’a pas réalisé d’excellentes ventes) offre la lecture de DivX et de MP3, du côté de chez Satoru Iwata, on est toujours à la ramasse. Commençons par la DS, qui ne propose absolument aucune offre multimédia. Il faudra attendre la version DSi pour retrouver un appareil photo numérique (0.3 Mégapixels…) ainsi qu’un lecteur MP3. Enfin presque.
Parce qu’il faut vous dire qu’entre temps, est sortie la Wii, console de salon proposant la lecture de MP3 et d’images… mais pas de DVD, qui étaient pourtant déjà acquis à la génération précédente chez la concurrence. Mais par ensuite, Nintendo et sa haine du piratage a pris le dessus, et après avoir vendu des millions de Wii capable de lire des MP3, Nintendo décide de faire une mise à jour supprimant purement et simplement cette fonction. Bah oui, les MP3 c’est forcément téléchargé sur le net, alors désormais, pour écouter de la musique ce sera uniquement des fichiers dans un des nombreux formats AAC, qu’on est censé pas pouvoir copier. Et donc, lors de la sortie de la DSi, le lecteur MP3 est en fait bien sûr un lecteur AAC.

Quand on sait que les consoles Nintendo sont les plus piratées au monde et que la perte se chiffre en milliards de dollars, on peut comprendre la rage de Nintendo qui s’obstine à bannir le MP3, et ce même si on peut convertir un mp3 en AAC. Quand bien même l’utilisateur est assez intelligent pour savoir ce qu’est un AAC et qu’il s’agit en plus d’un format AAC spécifique à savoir le .m4a, sinon ça ne marche pas, la chose ne serait pas grave si Nintendo fournissait le moyen d’avoir des fichiers convertis en ce format.

Mais non. Rien. Et je vous copie/colle ici le message de leur service à la clientèle en ligne :

« La musique que vous voulez faire jouer sur votre Nintendo DSi ne peut pas être protégée contre le copiage. Les fichiers de musique qui sont protégés contre le copiage ne peuvent pas être convertis en fichiers AAC compatibles afin de les faire jouer sur la Nintendo DSi. Les fichiers de musique qui ne sont pas protégés contre le copiage peuvent être convertis à de différents formats en utilisant des logiciels commerciaux de pour la conversion des fichiers de musique. Nintendo n’offre pas une procédure pour convertir des fichiers de musique. Nous n’avons pas de recommandations pour quel logiciel utiliser; par contre, plusieurs sont disponibles sur Internet. Certains sites Web vous demandent des frais pour le téléchargement, mais d’autres offrent parfois des versions d’essai gratuites.

Quand vous faites des recherches pour déterminer quel convertisseur utiliser, vous devrez vous assurer que le logiciel est compatible avec le type de fichier que vous utilisez présentement ainsi que le fichier format AAC. Par exemple, si vos chansons sont présentement en format .mp3, vous devrez trouver un logiciel qui peut convertir les fichiers MP3 en fichiers AAC. »

Et alors là, c’est du foutage de gueule complet. Bref, Nintendo se désolidarise COMPLETEMENT de la question. Vous devez donc vous démerder pour mettre toutes vos chansons au format m4a, mais Nintendo non seulement ne vous donne pas de logiciel pour le faire, mais en plus ne vous indique même pas ou en télécharger… vous vous débrouillez. Ce genre de comportement prouve que l’aspect multimédia est vraiment un plus très mineur pour Nintendo, que personne selon eux utilise. Il serait temps d’évoluer un peu messieurs. D’autant que votre « Studio Son Nintendo DS » et TRÈS PEU ERGONOMIQUE et la prise en main de l’application est plus que chiante.

Pour avoir maté un peu le net, il est d’ailleurs très difficile de trouver un convertisseur AAC. Ils sont soit payants, soit ils disposent effectivement d’une version gratuite mais celle-ci tronque les fichiers ou ajoute un logo sonore aux fichiers sortants toutes les 10 secondes de chanson. J’ai presque envie de dire que le messager c’est « téléchargez iTunes » puisque c’est le seul à faire l’opération à peu près correctement.

En face de ça, nous avons les linkers Nintendo DS/DSi, qui permettent pour la modique somme de 50 € de jouer à des jeux téléchargés sur le net mais surtout de lire des MP3 et des DivX nativement sur sa console portable, sans conversion… Pareil sur Wii, les applications pirates permettant de lire des DVD ! C’est pas comme si la console n’en était pas capable, car la Wii peut lire des DVDs, simplement Nintendo n’a pas jugé bon d’activer cette fonction.

Alors Nintendo peut éternellement continuer à se plaindre du piratage de ses consoles, mais tout cela n’est-il pas au final évident ? Lorsqu’on voit comment Nintendo traite ses consommateurs, comment peut-on ne pas être tentés d’utiliser la solution facile, illégale mais ô combien plus pratique ?

A méditer…

PS : J’ajoute par ailleurs que la prochaine console de Nintendo, la 3DS, dispose toujours d’un appareil 0.3 Mégapixels…

Publicités
Cet article a été publié dans Videogames. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s